Le contrôle de l'humidité, des produits pour un affinage optimal du cannabis

L'affinage du cannabis est aussi important que les soins reçus par la plante avant la récolte. Toutefois, certains cannabiculteurs ne sont pas conscients de son importance, c'est pourquoi ils auront tendance à relâcher leurs efforts lors de cette étape clef pour obtenir un cannabis de la meilleure qualité. Nous vous avons concocté ci-dessous une liste de dix aspects importants à prendre en compte pour le faire correctement, tout en vous conseillant certains produits de notre catalogue pour vous y aider.

1- Le séchage et l'affinage augmentent-il la puissance du cannabis ?

La synthèse des cannabinoïdes continuera bien après la récolte. À une température adaptée et avec une humidité adéquate, les cannabinoïdes non-psychoactifs continueront de se transformer en THCA, un précurseur acide du THC psychoactif, offrant par conséquent un produit plus puissant.

2- L'affinage augmente-t-il les propriétés organoleptiques de l'herbe ?

L'affinage idéal stoppera le processus de dégradation avant que les composés volatils comme les terpènes ne s'évaporent ou ne se transforment. Ainsi, non seulement un bon affinage améliorera la puissance, mais il relèvera aussi la saveur et l'arôme du cannabis.

3- Quel est le taux d'humidité optimal pour affiner le cannabis ?

L'humidité relative idéale pour l'affinage sera aux alentours de 60 à 65 %. Avant cela, le cannabis aura été séché pendant plusieurs jours pour réduire la teneur en eau et passer de 75 % à 10 ou 15 % maximum.

4- Quelle est la meilleure température pour l'affinage ?

Les cannabinoïdes, les terpènes et les flavonoïdes peuvent être libérés et s'évaporer à des températures supérieures à 27 ºC, réduisant par la même occasion la qualité du produit final. Voilà pourquoi la température idéale pour l'affinage sera d'entre 19 et 24 ºC. Pour mesurer ces variables, nous vous recommandons l'utilisation d'un thermohygromètre.

5- Quel est le meilleur matériel pour l'affinage ?

Les boîtes en bois garantissent de meilleurs résultats que les bocaux en verre. Et parmi tous les types de bois, nous vous recommandons le cèdre, car sa légère porosité apportera à l'herbe une certaine odeur caractéristique. Les boîtes en cèdre de la marque 00 Box font partie des meilleures, et nous les avons en trois formats différents.

Vous pouvez aussi opter pour l'okoumé, un bois d'origine africaine, très résistant à l'humidité et qui préservera tous les arômes d'origine de l'herbe. Dans notre catalogue, vous trouverez les boîtes d'affinage de FumBox, dans un format de poche, pour transporter votre cannabis en toute simplicité, ou dans un format vertical avec hygromètre analogique intégré.

6- Comment remplir correctement les récipients ?

Une fois sèches, placez les têtes dans les récipients sans trop les serrer jusqu'à remplir 75 % de la capacité, tout en vous assurant de laisser un peu d'air sur la partie supérieure. Si vous secouez les bocaux, les têtes devraient pouvoir bouger un peu.

7- Où entreposer les boîtes et les bocaux ?

Dans un endroit frais, sec et à l'abri de la lumière. Lors du premier jour, vous remarquerez que les têtes ne sont déjà plus aussi croquantes et sèches à l'extérieur car l'humidité de l'intérieur des fleurs l'aura réhydratée.

8- Pourquoi est-il nécessaire d'ouvrir les bocaux ?

Pendant la première semaine, ouvrez les récipients plusieurs fois par jour et laissez les fleurs respirer pendant quelques minutes. Cela permettra de laisser l'humidité s'échapper et de renouveler l'oxygène à l'intérieur du bocal.

9- Comment contrôler l'humidité pour que le cannabis ne soit ni trop sec, ni trop humide ?

Si votre cannabis devient trop sec, il sera désagréable à fumer. S'il est trop humide, vous risquez d'avoir de la moisissure. Pour garder une humidité constante, nous recommandons les sachets de contrôle d'humidité de la marque Boveda. Ces sachets offre une humidité relative de 62 % à l'intérieur (avec une variation maximale de 1 %).

Nous disposons également de sachets de la marque Integra. Dans ce cas, ils seront vendus dans un kit pratique contenant un sachet de contrôle d'humidité à 62 % et une carte permettant de savoir quand le changer à placer avec l'herbe.

10- Quand le cannabis est-il totalement affiné ?

Le cannabis sera entièrement affiné lorsque l'humidité sera d'entre 8 et 10 %, et qu'il sera sec, croquant et spongieux à la fois. Cela prendra généralement entre deux et quatre semaines, même si un affinage continu de quatre à huit semaines améliorera encore plus la saveur et la puissance.

À ce moment-là, vous pourrez le conserver pendant longtemps. Pour cela, les récipients hermétiques de Tightvac sont une bonne option. Ils sont disponibles dans différentes tailles, de 0,12 à 2,35 litres. Ces récipients disposent d'un système sous vide qui vous permettra de conserver les têtes jusqu'à deux ans sans perdre de leur qualité.

Vos derniers posts